Ferrari 250 GTO : un mythe sur 4 roues

La 250 GTO est l’une des voitures de sport les plus célèbres de tous les temps et peut être considérée comme la quintessence des modèles Ferrari.

Ferrari 250 GTO
La plus belle des Ferrari
© netcarshow

Si c’est aujourd’hui l’un des modèles les plus chers de la marque au cheval cabré (un modèle a été vendu 38 millions de dollars en 2014), c’est notamment du fait de sa rareté. En effet, au total, seuls 36 exemplaires seront produits : 33 en 1962 et 1963, plus 3 autres en 1964. Notez que c’est loin d’être suffisant pour la FIA. En effet, pour pouvoir inscrire un modèle dans les compétions de la catégorie Grand Tourisme, ce qui était l’ambition d’Enzo Ferrari pour contrer Jaguar, au moins une centaine d’exemplaires devaient être construits. Il est donc amusant, pour ne pas dire cocasse, que le Comendatore ait osé nommer son modèle GTO pour « Gran Turismo Omologata » soit « homologué pour courir en grand tourisme ». 

D’ailleurs, tant que l’on parle du nom, vous êtes vous déjà demandé ce que signifiait le 250 ? Un indice, ce n’est pas la puissance, car la 250 GTO développe pas moins de 300 chevaux à 7000 tours/minute. En réalité, il s’agit du volume en centimètres cubes de chaque cylindre du fabuleux moteur V12 « Columbo » (rien à voir avec l’inspecteur, c’est le nom de son concepteur : Gioacchino Colombo), soit une cylindrée totale de 3l. Pas sûr que cela vous aide à briller dans les dîners en ville, mais au moins, vous le saurez…

 

 

Le palmarès de la 250 GTO et de la série des 250 en général est très impressionnant, notamment avec 3 championnats du monde des voitures de sport (1962, 1963 et 1964) dans sa catégorie et 2 victoires aux 24h du Mans dans la catégorie GT de 3l. Pourtant c’est bien le faible nombre d’exemplaires produits qui fait de ce modèle un véritable mythe sur 4 roues. Voir une 250 GTO de près et écouter chanter le fabuleux V12 sont des privilèges rares, mais moins qu’en conduire une ou, mieux encore, d’en posséder une ! 

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

  Subscribe  
Me notifier des