Aston Martin « DB » : la légende

Si vous avez déjà entendu parler d’Aston Martin, les lettres « DB » doivent nécessairement vous dire quelque chose ! 

Aston Martin DB1 de 1948
La toute première « DB »

C’est en effet Sir David Brown, un fabricant de tracteurs passionné d’automobile (comme Ferruccio Lamborghini, le père de la marque du même nom), né le 10 mai 1904 et mort le 3 septembre 1993, qui en 1947 rachète Aston Martin et Lagonda, deux marques au bord de la faillite. C’est à lui que l’on doit les initiales qui marqueront à jamais l’histoire de la firme de Gaydon et probablement celle de l’automobile en général.

Au même titre que Lionel Martin, le créateur de la marque, David Brown est un passionné de compétitions et il va réussir là où ceux-ci ont échoué, en donnant une dimension industrielle à la marque.

En plus d’avoir sauvé deux marques anglaises particulièrement importantes, Sir David Brown a apporté un style qui est reconnaissable entre tous, notamment au niveau de la calandre. Les Aston Martin, frappées du sigle DB, vont se hisser parmi les plus belles et les plus enviables grandes routières de leur époque. Au sommet de leur notoriété, les Aston seront universellement connues et entreront bientôt dans la légende. Solides, rapides, un rien agressives et surtout possédant cette touche indéfinissable de charme britannique, elles sont synonymes d’exception. 

 

L'Aston Martin DB5 de James Bond
Son nom est 5, DB5

La plus connue des DB est sans contexte l’Aston Martin DB5, la faute à un agent britannique (pas très) secret, j’ai nommé James Bond ! Une réputation bâtie sur la route, mais aussi sur les circuits. Prenant le relais de Jaguar, Aston Martin défendra avec éclat la couleur vert anglais, en triomphant dans les plus grandes épreuves d’endurance, dont les 24 Heures du Mans en 1959. Une victoire en forme d’apothéose, mais aussi de déclin. David Brown s’était fixé cet objectif avec toute la fougue d’un passionné, mais aussi comme un caprice de milliardaire. Une fois celui-ci atteint, il se détache progressivement de l’automobile.

Pourtant, près de 60 ans plus tard, le sigle DB reste associé aux plus belles Aston Martin, faisant entrer Sir David Brown au Panthéon de l’automobile !

 

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

  Subscribe  
Me notifier des